Comment nettoyer les yeux de son animal ?

Les larmes jouent un rôle primordial pour la santé des yeux et la vision. Produites par les glandes lacrymales situées sous les paupières, elles sont composées essentiellement d’eau salée mais aussi de substances protectrices pour les yeux. Elles assurent la lubrification permanente de la surface de l’œil en interposant une couche lipidique entre la paupière et l’œil, permettant ainsi d’évacuer les impuretés.

Le nettoyage, avant tout un geste préventif

Naturellement, les larmes s’écoulent dans la cavité nasale par l’intermédiaire des canaux lacrymaux dont l’origine se situe à l’angle interne de l’œil. Il arrive parfois que ces canaux se bouchent ou que leur forme ne permette pas l’évacuation optimale des larmes de manière naturelle.

Si le nettoyage ne s’impose pas forcément quotidiennement, il doit toutefois être effectué régulièrement chez certaines races aux yeux particulièrement sensibles. Ce geste préventif peut permettre de limiter les risques d’infections.

Certains types de chiens sont en effet plus exposés aux affections oculaires. Parmi ceux-ci, on retrouvera les chiens de petite taille aux yeux saillants (Pékinois, Chihuha, Carlon, Bouledogue Français...). Les races de chiens à face plissée sont également à surveiller (Chow Chow, Shar Pei, Bulldog Anglais...) ainsi que les races à museau court ou « nez écrasé » (Caniche, Yorkshire, Bichon, Shih Tzu) chez qui les canaux sont très recourbés.

Les poils longs devant les yeux peuvent également constituer une gêne à la vision ou irriter la cornée; le dégagement des yeux peut s’avérer nécessaire.  

Chez les chats, les persans et races apparentées sont souvent porteurs de « larmiers », du fait de leur face aplatie. En effet, les canaux lacrymaux sont plus étroits que lorsque la tête est allongée.

Toilettage chien yeux - kasibe

Comment bien lui nettoyer les yeux ?

Mieux vaut habituer l’animal à cette manipulation dès son plus jeune âge !

Une compresse imbibée de sérum physiologique ou de solution de lavage oculaire à usage vétérinaire reste l’idéal. Mieux vaut éviter le coton qui peut laisser des fibres sur les cils et irriter la cornée. Le geste doit partir de l’angle interne de l’œil vers l’angle externe (vers la tempe).

La fréquence de nettoyage dépendra de la race de l’animal et de son mode de vie. Si l’animal est sujet à des infections ou gênes, un nettoyage quotidien ou bihebdomadaire sera nécessaire, ou, dès observation d’un quelconque désagrément ou écoulement.

Le nettoyage est également un préalable à l’administration d’un traitement afin d’en améliorer son efficacité.

Ce soin sera aussi l’occasion d’observer si des signes inhabituels sont apparus (blessures sur l’œil, sécrétions abondantes, yeux gonflés, paupières rougies, reflet bleuté sur l’œil…). Parlez-en à votre vétérinaire, car il peut s’agir de signes précurseurs de maladies ou de manifestations d’affections.

Une sélection spéciale d'articles dédiés à la toilette de votre chat et chien - kasibe

Découvrez également l'importance d'une bonne hygiène bucco-dentaire.